S.M.A.R.T. planification de la qualité et établissement des objectifs

La planification et l’établissement des objectifs sont certainement deux des défis principaux auxquels les sociétés doivent faire faces. À tous points de vue, macro ou micro, stratégique ou tactique, à court ou à long terme, la  planification est présente à tous les niveaux d’une entreprise, y compris dans les fonctions liées à la qualité.

definir-objectif-qualite-methode-smart

Des outils comme les organigrammes, les diagrammes, les histogrammes, etc. apportent une aide précieuse dans ce processus, mais le succès dépend de leur bonne utilisation. Lesquels choisir ? La réponse la plus pertinente se trouve dans l’identification la plus précise de l’objectif.

C’est là que la méthode S.M.A.R.T. intervient. Une planification efficace aide à atteindre ou à dépasser les objectifs. Cela paraît simple, mais l’utilisation de S.M.A.R.T. force à avoir une vision d’ensemble et à poser les bonnes questions qui vont plus tard se transformer en actions axées sur les résultats.

À tous les niveaux, soyez S.M.A.R.T. dans la planification ou dans l’établissement des objectifs…

Quand devez-vous changer de fournisseurs ?

Changer de fournisseurs n’est pas un processus facile. Pour cette raison, de nombreuses entreprises  retardent ce changement, mais cette décision provoque une augmentation de leurs coûts et du mécontentement des consommateurs.

comment-choisir-fournisseur-audit

Posez-vous les questions suivantes afin de déterminer si vous devez changer de fournisseur :

  1. Quelles sont les performances de mon fournisseur ?
  2. Quelles devraient être les performances de mon fournisseur ?
  3. Est-ce que mon fournisseur a les capacités de se développer ?

Les problèmes liés à la sous-traitance ne sont pas tous évidents. Si vous n’avez pas pu répondre à ces trois questions, c’est que vous n’avez pas les données nécessaires pour déterminer si vous devez changer de fournisseur.

Étude de cas: réduire les risques dans la chaîne d’approvisionnement en Inde (Textile)

Notre équipe en Inde a récemment organisé l’événement « Réduire les risques dans la chaîne d’approvisionnement en Inde» avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Indienne. Daniel Ben-Ezra, le responsable de la branche Indienne de Pro QC a exposé l’étude de cas suivante sur le contrôle qualité de textile en Inde :

controle-qualite-en-inde-pro-qc-international

Daniel Ben-Ezra (à gauche) et Ajay Pandey, notre superviseur technique en Inde, lors de l’évènement à l’IFCCI.

Le client – Une entreprise européenne forte de plus de 200 ans d’expérience, produisant des tapis haut de gamme pour une clientèle internationale. La production est effectuée en Inde et au Népal.

Le contexte – Le client avait une longue relation d’affaires (plus de 32 ans) avec un de ses principaux fournisseurs en Inde. Les dirigeants des deux entreprises se rendaient souvent visite et ils s’entendaient bien. Mais lorsque les dirigeants de l’entreprise indienne sont partis en retraite et ont été remplacés des problèmes sont apparus. Dans ce contexte, le client a identifié Pro QC comme fournisseur de services de contrôle qualité et nous a contacté pour organiser un rendez-vous à notre bureau en Inde. Nous étions conscients que le client rencontrait aussi nos concurrents pour comparer les offres et les avantages avant de prendre une décision finale.

Qualité du textile et des vêtements : inspecter un t-shirt

Dernièrement, nous avons reçu la question suivante « Quels éléments évaluez-vous lorsque vous inspectez un T-shirt ? ». C’est une question qui mérite une réponse…

inspection-qualité-textile-vetement

En général, pour chaque demande de service, le client nous envoie les détails de la commande, l’adresse du fournisseur et les caractéristiques du produit. Nous transmettons ensuite ces informations à un ingénieur qualité spécialisé dans le textile.

Disposant de ces détails, notre ingénieur se rend dans l’usine du fournisseur pour vérifier la production. Il compare la quantité produite emballée (et étiquetée) contre celle non emballée. Cette étape est importante, car une inspection avant-expédition nécessite que 80% de la commande soit emballée au moment de l’inspection. Une inspection en cours de production, quant à elle, s’effectue quand 15-30% de la commande a été produite.

Comment éviter les rappels de produits ?

Chaque année, nous recevons de nombreuses demandes d’entreprises recherchant des solutions pour résoudre des problèmes de rappel de produits. Bien que la plupart des demandes soit effectuées suite à un problème déjà existant, une approche proactive est recommandée pour éviter les coûts et l’impact négatif pour les parties prenantes.

comment-eviter-rappel-produit

Comment peut-on éviter les rappels de produits ?

1) Connaître les prescriptions en matière de sécurité des produits :

    • Prendre en compte la conception du produit et l’élaboration des spécifications sont généralement les premières étapes pour éviter les rappels.
    • Se renseigner sur les lois et les normes des marchés ciblés pour déterminer si des tests doivent être effectués.
    • Contacter un laboratoire d’analyse pour obtenir des informations.
    • Se renseigner sur les normes ANSI et ASTM.
    • Faire appel à l’expertise d’un fournisseur de services auquel peuvent être sous-traités l’élaboration des spécifications et les tests produits.

2) Connaître vos fournisseurs : la sélection de vos fournisseurs est une étape essentielle dans votre démarche qualité et permet d’éviter les mauvaises surprises. Renseignez-vous sur vos fournisseurs et évaluer leurs sites de production. Les éléments importants à prendre en compte sont les suivants :