S.M.A.R.T. planification de la qualité et établissement des objectifs

La planification et l’établissement des objectifs sont certainement deux des défis principaux auxquels les sociétés doivent faire faces. À tous points de vue, macro ou micro, stratégique ou tactique, à court ou à long terme, la  planification est présente à tous les niveaux d’une entreprise, y compris dans les fonctions liées à la qualité.

definir-objectif-qualite-methode-smart

Des outils comme les organigrammes, les diagrammes, les histogrammes, etc. apportent une aide précieuse dans ce processus, mais le succès dépend de leur bonne utilisation. Lesquels choisir ? La réponse la plus pertinente se trouve dans l’identification la plus précise de l’objectif.

C’est là que la méthode S.M.A.R.T. intervient. Une planification efficace aide à atteindre ou à dépasser les objectifs. Cela paraît simple, mais l’utilisation de S.M.A.R.T. force à avoir une vision d’ensemble et à poser les bonnes questions qui vont plus tard se transformer en actions axées sur les résultats.

À tous les niveaux, soyez S.M.A.R.T. dans la planification ou dans l’établissement des objectifs…

S – Spécifique

Par exemple, les faibles performances d’une usine à l’étranger n’est pas quelque chose que l’on peut résoudre en disant simplement qu’il y a un « problème » et en essayant toutes sortes de solutions pour voir si la situation s’améliore. En étant spécifique, vous pouvez établir une feuille de route pour résoudre le problème. Pour être spécifique, la collection des données est nécessaire. À titre d’exemple, vérifiez l’évolution du problème, ses composants, les enjeux, les incohérences dans les matériaux utilisés ou dans la main d’œuvre assignée à la production, les quantités et la saisonnalité des commandes… Le but est de trouver les problématiques causant les faibles performances.

M – Mesurable

Il faut identifier les métriques qui seront utilisées afin d’obtenir des données fiables pour déterminer les progrès et les futures actions à mettre en œuvre. Cela va permettre de facilité les prises de décision et d’appliquer les bonnes actions correctives. Comment savoir si l’on a réussi ? Vous devez connaître le problème spécifique de façon à obtenir les données dont vous avez besoin pour mesurer la performance.

Est-ce que ce problème de qualité peut être résolu ? Comment l’objectif peut-il être accompli ? Est-ce que cela peut-il être atteint selon les informations collectées ? Il pourrait arriver que le problème ait des racines plus profondes, liés à la direction ou à des problèmes avec l’approvisionnement en matières premières. Certaines solutions peuvent ne pas être atteignables selon certains critères. Si elles ne le sont pas, redéfinissez le problème et trouvez les actions correctives correspondantes.

R – Réaliste

Est-il réaliste de se concentrer sur les défauts de qualité ou sur le processus créant les défauts ? Est-ce quelque chose qui correspond aux objectifs de l’organisation ? Selon les informations rassemblées, est-il réaliste de penser que le problème peut être résolu ?

T – Tangible

La ponctualité est critique, spécialement quand vous avez à faire à des problèmes qui affectent les consommateurs. Le diagramme de GANTT est un excellent outil pour déterminer le temps requis pour accomplir un projet. Utiliser des mesures comme points de contrôle assure souvent une exécution dans les délais.

 

definir-objectif-controle-qualite

Leave a Reply