Qualité du textile et des vêtements : inspecter un t-shirt

Dernièrement, nous avons reçu la question suivante « Quels éléments évaluez-vous lorsque vous inspectez un T-shirt ? ». C’est une question qui mérite une réponse…

inspection-qualité-textile-vetement

En général, pour chaque demande de service, le client nous envoie les détails de la commande, l’adresse du fournisseur et les caractéristiques du produit. Nous transmettons ensuite ces informations à un ingénieur qualité spécialisé dans le textile.

Disposant de ces détails, notre ingénieur se rend dans l’usine du fournisseur pour vérifier la production. Il compare la quantité produite emballée (et étiquetée) contre celle non emballée. Cette étape est importante, car une inspection avant-expédition nécessite que 80% de la commande soit emballée au moment de l’inspection. Une inspection en cours de production, quant à elle, s’effectue quand 15-30% de la commande a été produite.

Si la quantité produite correspond aux exigences du client, notre ingénieur sélectionne aléatoirement un échantillon de la production en utilisant la table ANSI Z1.4 comme standard. Nous déterminons à l’avance avec le client comment le plan d’échantillonnage doit s’effectuer. Les éléments à vérifier incluent les dimensions, les couleurs, et le style. Souvent, les clients combinent ces variables et ajustent proportionnellement la taille de l’échantillon. Un échantillonnage individuel résulte en des temps additionnels d’inspection. Ainsi les coûts, les performances et le profil du fournisseur sont des éléments à prendre en considération lorsqu’on détermine la taille des échantillons.

Disposant des échantillons, notre inspecteur vérifie le packaging et l’étiquetage. Cela inclut les codes-barres, les mesures et le poids des emballages, ainsi que des tests de résistances aux chutes et aux chocs.

Pour inspecter les éléments visuels des t-shirts, notre inspecteur utilise les caractéristiques produit pour comparer les échantillons, déterminer la qualité de la fabrication et identifier les défauts. Les défauts sont ensuite classifiés comme mineurs, majeurs ou critiques.

Voici une liste des défauts les plus courants identifiés lors des inspections de textiles/vêtements :

  • Défauts d’apparence, comme les taches, l’effilochage des tissus, les bords non finis, etc.
  • Lignes et points de coutures défectueux, mauvais choix des fils, points manqués, casse des fils, etc.
  • Défauts concernant les couleurs, comme les taches de colorants/teintures et la résistance des couleurs.
  • Défauts concernant le tissu, comme les matériaux utilisés, le grammage du tissu, la présence de déchirures, les erreurs de tissage, etc.
  • Mauvaise taille, défauts d’emballage et d’étiquetage, étiquettes manquantes, ensembles dont la taille des pièces ne correspond pas.
  • Sacs plastiques ne comportant pas d’avertissement de risque de suffocation pour la sécurité des enfants.
  • Défauts concernant le contenu des étiquettes, comme les informations sur l’entretien et les composants du vêtement, etc.
  • Défauts concernant les mesures et les coupes.
  • Problèmes de bouton et de fermeture éclair.
  • Odeurs de produit chimique, de produit d’entretien ou de colorant utilisé lors du processus de fabrication.
  • Aiguilles, épingles et agrafes non enlevées du vêtement.

L’évaluation fonctionnelle de textiles/vêtements inclut généralement des prises de mesures. Un petit échantillon de la production sera souvent utilisé pour cette évaluation. Les mesures sont comparées avec les spécifications de départ. Les tolérances sont déterminées à l’avance par le client. Un autre élément étudié est la vérification des points de coutures par cm.

inspection-de-textile-en-chine-inde-thailande-bangladesh

Régulièrement, nos inspecteurs effectuent l’évaluation suivante pour l’industrie textile :

  • Tests de lavages dans l’usine pour s’assurer que la résistance des couleurs est acceptable et que le vêtement ne rétrécisse pas au lavage.
  • Détection des aiguilles pour veiller à ce qu’aucun métal ne soit présent dans le vêtement. À noter que l’usine doit être équipée d’un détecteur pour cette évaluation.
  • Vérification des points de couture pour s’assurer qu’elles sont solides et ne se défont pas.
  • Réalisation de tests pour veiller à la sécurité des enfants. L’usine doit être équipée d’un détecteur pour cette évaluation.
  • Si le réactif chimique est disponible, des tests pour déceler la teneur en nickel et le pH sont menés.
  • Les tests de textiles et de vêtements en laboratoires inclus la résistance des couleurs, l’évaluation de la teneur en phtalate et en plomb.

Les standards suivant sont utilisés:

  • ASTM 5430-07 (Méthodes d’essai normalisées pour visuellement et classement Tissus Inspection): Ces méthodes d’essai décrivent une procédure visant à établir une désignation numérique pour le classement des tissus lors d’une inspection visuelle.
  • ASTM D3990-2016 (Terminologie standard relative aux défauts de tissu) : Cette terminologie couvre les défauts dans les tissus et tricot.
  • ASTM D3775 -17e1 (Méthode d’essai standard pour la fin (chaîne) et Pick (remplissage) Nombre de tissus tissés)
  • ASTM D3136 – 04(2008)e1 : La terminologie relative aux soins d’étiquetage pour l’habillement, du textile, Maison Ameublement et produits en cuir

Contactez-nous si vous avez des questions sur l’assurance qualité de vos commandes textiles et/ou vêtements.

controle-qualite-textile-chine-inde-bangladesh

Leave a Reply