5 façons d’assurer la qualité de la production

inspection-de-la-qualite-chine

Problème de qualité des produits, longs délais de livraison, coûts et problèmes de sécurité… Que vous vous approvisionniez à l’étranger ou dans votre pays, les problèmes rencontrés sont similaires. Pour réduire les risques et coûts liés à vos approvisionnements, nous recommandons cinq actions qui se sont révélées très efficaces au cours de nos trois décennies d’expérience.

  1. Évaluez vos fournisseurs potentiels et existants

Menez des audits d’usines et de processus de fabrication pour vous assurer que vos fournisseurs existants/potentiels fournissent des produits de qualité, sont efficaces et supportent l’amélioration continue.

Des audits de capacité et de qualification des fournisseurs aux audits de système qualité en passant par les audits de contrôle de processus, les options sont nombreuses. Des audits plus spécifiques incorporent des standards comme les séries ISO, TS 16949 pour l’industrie automobile, les audits de responsabilité social, les audits de développement durable, C-TPAT pour la sécurité, AS9100 pour l’aérospatiale et beaucoup d’autres. Les exigences des audits changent selon plusieurs facteurs.

Les deux audits de système de qualité les plus généralement utilisés sont les :

  • Audits de capacité et de qualification : nos auditeurs évaluent les usines de vos fournisseurs et rédigent des rapports détaillés sur leurs opérations, leurs systèmes qualité, leurs qualifications et leur capacité à produire de façon fiable.
  • Audits de systèmes qualité et de processus de fabrication : nos auditeurs évaluent le système de contrôle des processus de fabrication. Chaque rapport d’audit couvre plusieurs domaines, en particulier une évaluation du management, des méthodes de contrôle qualité, des matières non-conformes, des actions correctives, des équipements d’inspection et de tests.

En général, il y a quatre questions considérées comme critiques lors des audits:

  • Est-ce que les contrôles sont définis ?
  • Les contrôles sont-ils appliqués ?
  • Est-ce que les contrôles fonctionnent vraiment ?
  • Les contrôles sont-ils établis pour durer ?

Beaucoup d’entreprises mettent en place un système d’évaluation des fournisseurs pour superviser leurs performances. Certaines notent seulement la qualité, d’autres la qualité et la livraison (méthode graphique), la qualité et le prix…

La communication avec vos fournisseurs est très importante et ne dois pas être sous-estimée. Une mauvaise communication aboutie souvent à des problèmes de qualité ou à des retards de livraisons.

  1. Développez les spécifications des produits – connaissez votre produit

La valeur d’un plan dépend de ses fondations, donc un cahier des charges détaillés et compréhensibles est nécessaire au succès.

Les spécifications des produits doivent inclure les détails des défauts possibles afin de pouvoir les classer comme mineur, majeur ou critique lors des inspections de contrôle qualité. Cela va aussi permettre au fournisseur de connaître le niveau de qualité acceptable par le client et de mieux comprendre ses exigences.

  1. Testez vos produits

Les tests de produits ont plusieurs applications. Ils permettent de déterminer si le produit correspond aux spécifications ou d’identifier des problèmes de qualité ou de sécurité. Les tests sont menés en utilisant des standards spécifiques à des pays ou à des industries pour mesurer les propriétés du produit, évaluer ses performances ou fournir une preuve de la qualité du produit. Utilisés comme une stratégie proactive, les tests de produits peuvent aider à éviter les délais couteux et les modifications d’ingénierie au cours de la production.

  1. Inspectez la production

Un programme d’inspections approprié permet de réduire vos coûts tout en s’assurant que le produit fini réponde à vos attentes et besoins. Les inspections peuvent être effectuées à n’importe quelle étape du processus de production, mais l’efficacité est plus grande quand elles sont utilisées en début de production (inspections de premier article). Elles sont aussi menées en cours de production (quand 20%-30% de la production est finie) ou avant expédition (quand 100% des produits sont finis et au moins 80% emballés). Le principe est d’identifier, contenir et résoudre les problèmes de qualité le plus rapidement possible.

Les inspections incluent :

  • La vérification de la quantité : cela peut inclure les produits finis, les matières premières, les composants et les emballages. Les niveaux de qualité acceptable, AQL, sont identifiés pour déterminer un résultat « Accepté » ou « Rejeté ».
  • L’emballage : des tests de résistance aux chutes (Drop Test) sont souvent conduits pour vérifier la fiabilité des emballages. La qualité des emballages ainsi que leurs étiquetages sont aussi évalués.
  • L’apparence et la fabrication : pour s’assurer que les produits n’ont pas de défauts d’esthétique et que tous les composants et accessoires sont incluent.
  • Les fonctionnalités et les performances.
  1. Concentrez-vous sur l’amélioration continue

Définissez, évaluez, réalisez, documentez et analysez les résultats. Les initiatives d’amélioration continue ont pour résultats :

  • Une diminution des coûts grâce à une augmentation de la qualité, donc moins de remaniements.
  • Une amélioration de la productivité grâce à une diminution du temps dédié au remaniement des non-conformités.
  • Une amélioration des relations avec les fournisseurs.
  • Une amélioration en termes de services.
  • Une amélioration en termes de délais de livraison.

 

audit-fournisseur-inspection-produit

Leave a Reply